Connexion à votre espace privé BOMAG

BOMAG Extranet

Connexion Extranet

Pas encore membre ? Créer un nouveau compte !

Inscrivez-vous dès maintenant

BOMAG Telematic

Connexion à BOMAG TELEMATIC

Vous n’êtes pas utilisateur ? Contactez votre revendeur pour avoir un accès.

Trouver un revendeur

Récits de projets

Les trois générations de stabilisateurs font largement leurs preuves.

Trois générations de stabilisateurs sur un même chantier

Au nord de la Bavière, un des plus grands complexes industriels d’Allemagne est en cours de construction le long de la route nationale BAB 93. Le terrassement du parc technologique et d’approvisionnement automobile Gattendorf a été confié à l’entreprise ARGE AMAND Bau Sachsen GmbH & Co. KG et AMAND Bau NRW GmbH & Co. KG. De fin juillet à mi-novembre 2020, près de 150 000 m³ de terre végétale et environ 680 000 m³ terre sont déplacés, posés et stabilisés sur une surface de 50 hectares. La portance optimale pour l’infrastructure et les constructions ne peut être obtenue qu’avec d’excellentes fondations. Les stabilisateurs de sols améliorent les 680 000 m³ avec des liants.

« Nous sommes client BOMAG depuis plus de 25 ans et la filiale de Chemnitz nous accompagne depuis toujours. Une raison suffisante pour faire confiance. » Indique Jan Meier, Directeur de MEIER Bodenstabilisierung

La stabilisation du sol mise en œuvre par des experts

AMAND Bau s’appuie sur l’expérience, l’équipe et le parc d’engins de la société MEIER Bodenstabilisierung GmbH. Fondée en 1995, la société, située en Saxe à Oelsnitz/Erzgebirge, est spécialisée dans le renforcement et la stabilisation des sols. Avec son parc technologique entièrement équipé, sa gestion interne des réparations et de la maintenance ainsi qu’une équipe permanente d’employés, la société couvre tous les aspects de la stabilisation des sols. L’entreprise familiale a basé l‘ensemble de son modèle commercial sur les exigences actuelles et futures du secteur et intervient dans toute l’Allemagne ainsi que dans les pays voisins.

Qui travaille plus vite, termine plus vite

Afin d’atteindre le rendement quotidien exigé par le projet Hof Gattendorf, il est nécessaire d’épandre jusqu’à 580 tonnes de liants et fraiser jusqu’à 13 000 m³ de sol. Pour respecter les exigences de délais et de qualité, MEIER a opté pour trois grandes fraiseuses BOMAG de son propre parc d’engins.

La performance et la qualité sur plusieurs générations d’engins

C’est pourquoi trois générations d’engins, un MPH 125, un MPH 600 et un RS 650, sont simultanément utilisés sur le projet au niveau de la route nationale BAB 93. À première vue, les stabilisateurs semblent quasiment identiques car le fabricant a gardé la même ligne au fil des différentes générations. Mais des éléments en termes de confort d’utilisation, de performance et de fonctions ont été améliorés. 

L’ABC dans le secteur de la traction intégrale

Tous les engins sont ainsi dotés de quatre roues motrices qui assurent une excellente traction sur des sols mous comme celui du projet Hof Gattendorf. Lorsque le rendement quotidien est aussi exigeant qu’ici, il est essentiel de travailler vite. À la course contre la montre s’ajoute la météo d’automne qui reste un facteur imprévisible. Plus il pleut, plus le sol devient glissant et mou et plus le stabilisateur doit être performant. Chaque génération d’engin est doté d’une direction articulée et d’une direction sur l’essieu arrière afin de garantir une flexibilité et une manœuvrabilité maximales quel que soit le sol. De même la cabine peut être réglée en hauteur, au bénéfice de la visibilité et du confort du conducteur. Le siège coulissant et rotatif lui permet de régler une position assise personnalisée et donc une parfaite vue panoramique. Quatre caméras fixes agrandissent encore plus le champ de vision. 

Des travaux couverts par plusieurs générations

Les différences entre les MPH 125, MPH 600 et RS 650 apparaissent en premier lieu à l’extérieur, au niveau du système d’échappement. Grâce aux nouveaux moteurs, le RS 650, doté d’un moteur Deutz à 8 cylindres, bénéficie d’une puissance de 650 PS tandis que ses deux prédécesseurs malaxent le sol à 600 PS. Grâce à l’évolution technologique des moteurs, les nouveaux moteurs respectent les dernières normes sur les gaz d’échappement, avec des valeurs limites nettement réduites pour les oxydes d’azote et les particules. Avec le système double SCR de traitement des gaz d’échappement, avec ajout d’une solution d’urée (AdBlue), les oxydes d’azote sont transformés en azote et en eau, et rendus inoffensifs Ainsi Le MPH 125 est-il conforme au niveau d’échappement 3, le MPH 600 déjà au niveau 3 B et le RS 650 atteint quant à lui le niveau 4.

Une autre différence se cache sous le carter de fraisage. Les trois engins sont équipés du système FLEXIMIX de BOMAG. Cela permet d’ajuster parfaitement la puissance de fraisage et de malaxage aux différents sols du chantier. L’amélioration permanente du porte-outils ainsi que de son agencement sur les rotors augmentent nettement la vitesse de travail et leur durée de vie, le tout avec un mélange encore amélioré.

Sur ce chantier de la BAB 93, les évolutions des produits sont également clairement ressenties par les conducteurs. Il s’agit souvent de petits détails qui facilitent le travail et rendent telle ou telle manipulation superflue. Ainsi les ventilateurs réversibles hydrauliques maintiennent le refroidisseur propre plus longtemps. Lorsqu'il fait froid et humide, personne ne souhaite passer de temps à changer les pics. Les raccordements à air comprimé des outils et les systèmes de vissage hydrauliques du rotor font gagner du temps et simplifient nettement le contrôle et le remplacement des pics. La nouvelle génération d’engins est dotée de phares à 8 LED et offre ainsi le nec plus ultra en matière de luminosité : une sécurité accrue même pendant de longues journées.